Relais du Silence, Inter-Hotel, Qualys-Hotel, P'tit Dej Hotel et Hôtel-Chalet de Tradition deviennent The Originals, Human Hotels & Resorts !
Dresde
BIENVENUE

Dès Meilleur tarif garanti

Letter O

Dresde, la ville aux 2 visages

Altstadt d’un côté (la vieille ville). Neustadt, de l’autre (la ville nouvelle). Entre les deux : l’Elbe. La capitale de la Saxe, à l’extrême Est de l’Allemagne affiche aujourd’hui l’image d’une ville grandiose et paisible, bien loin de l’amas de ruines qu’elle était en 1945, rasée à 90% par les bombardements alliés. 


Celle qui fut la ville des rois et des ducs pendant 700 ans, s’est reconstruite pierre après pierre. A l’identique (pour son centre historique). Un travail remarquable et remarqué qui valut à celle que l’on surnomme la « Florence de l’Elbe » une inscription au patrimoine mondial de l’Unesco en 2004. 


La vieille ville concentre la majorité des monuments historiques. Joyaux baroque et renaissance dont certains ont fini d’être reconstruit il y a à peine 10 ans. Propre. Net. Sans bavure, loin de l’effervescence qui règne sur l’autre rive où Neustadt s’impose comme le coin branché, culturel et nocturne. Ici, il faut se perdre dans les rues pour prendre le pouls du quartier et comprendre que le street art est un élément essentiel du décor. Du simple mur jusqu’à l’horodateur, tout est recouvert de graf’ ! 
 

Patrimoine, Culture, Renouveau
location logo1
location logo2

NOS HÔTELS À DRESDE ET AUX ALENTOURS

Loading...

The Originals City,
Hôtel Landhotel Dresden
(GreenLine)

Visitez l’hôtel

Dès 45 €

Réserver

The Originals Boutique,
Hôtel Bayerischer Hof Dresden
(GreenLine)

Visitez l’hôtel

Dès 79 €

Réserver
Itinéraire

DRESDE : INSPIREZ-VOUS

A voir, à faire, à entendre

Comment se rendre à Dresde ?

Si aucun vol direct n’existe depuis la France, il est possible de se rendre à Dresde en avion en faisant une escale à Düsseldorf, Francfort, Munich ou Berlin. Depuis cette dernière, vous pourrez aussi opter pour le train pour rejoindre la capitale de la Saxe (option qui fonctionne également depuis Leipzig et Prague). Vous optez pour la voiture ou le bus ? La traversée de l’Europe est sympathique mais mieux vaut ne pas regarder sa montre… Environ 10 heures en voiture, le double en bus. Sur place, nul besoin de véhicule. A l’image de l’Allemagne, Dresde affectionne les circulations douces. Ici le vélo est roi et il y a tout ce qu’il faut en trains, bus et tramways pour se déplacer facilement. 

location transport logo
Letter O

Quand aller à Dresde ?

Si aucun vol direct n’existe depuis la France, il est possible de se rendre à Dresde en avion en faisant une escale à Düsseldorf, Francfort, Munich ou Berlin. Depuis cette dernière, vous pourrez aussi opter pour le train pour rejoindre la capitale de la Saxe (option qui fonctionne également depuis Leipzig et Prague). Vous optez pour la voiture ou le bus ? La traversée de l’Europe est sympathique mais mieux vaut ne pas regarder sa montre… Environ 10 heures en voiture, le double en bus. Sur place, nul besoin de véhicule. A l’image de l’Allemagne, Dresde affectionne les circulations douces. Ici le vélo est roi et il y a tout ce qu’il faut en trains, bus et tramways pour se déplacer facilement. 

Que faire à Dresde ?

Ecoutez les conseils de nos hôteliers et mettez de bonnes chaussures. C’est un plaisir de découvrir le quartier historique le long de ses longues artères piétonnes. Assez des visites ? Prenez une pause dans le Großen Garten, le poumon vert de la ville. Peut-être aurez-vous envie d’aller voir les animaux du zoo qui s’y trouve. Et pour l’esprit bohême, direction Neustadt : passages, petits recoins, cours, boutiques cachées, restaurants branchés, vous aurez toujours envie d’en découvrir plus.

La Frauenkirche

 

Emblématique de la ville, cette église protestante en impose par son architecture baroque du XVIIIe s. Détruite en 1945, elle fut rebâtie à l’identique entre 1994 et 2005. La visite de l’intérieur achevée, prenez de la hauteur jusqu’au 67 m de sa plateforme panoramique. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a un ascenseur pour y monter. La mauvaise, c’est qu’il ne va pas jusqu’au bout ! 10 min de grimpette dans des couloirs en colimaçon et de tous petits escaliers et vous pourrez profiter de la plus belle vue sur les toits de Dresde.

Le Residenzschloss

 

Le château des princes-électeurs de Saxe (qui fut la cour la plus brillante d’Europe après celle de Louis XIV) enchante par ses fastes. Presque entièrement détruite à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la résidence royale et son style Renaissance font le bonheur des visiteurs. Voir absolument le cabinet des estampes, le cabinet turc, le cabinet des monnaies mais aussi (et surtout) la Voûte Verte, baptisée ainsi en raison de sa couleur émeraude qui abritent 2 000 chefs-d’œuvre de joaillerie et d’orfèvrerie. 

Le Palais Zwinger 

 

Construit pour Auguste II, dit « le Fort », ce chef-d’œuvre de l’art baroque allemand abrite aujourd’hui pas mois de 4 musées (la Galerie de peinture des Maîtres anciens, une collection d’armes, une autre de porcelaine et un salon de Mathématiques et de Physique) répartis entre les galeries et les pavillons qui composent l’ensemble du palais. S’il l’envie (et les jambes après plusieurs heures de visite) vous en dit, vous pourrez également faire un tour dans l’agréable parc qui ceint le palais.  

Le passage Kunsthof

 

Direction Neustadt, la ville nouvelle. Rue Görlitzer, n°25. Franchissez la porte cochère blanche, avancez dans le passage et laissez-vous surprendre par le spectacle. Un immeuble jaune et un bleu se font face. Le plus célèbre des 2 est le bleu. Pourquoi ? Il « chante » lorsqu’il pleut ! Comment ? Grâce à un réseau alambiqué de gouttières et de tuyaux imaginé en 1999 par l’architecte Heike Bottcher. L’eau qui ruissèle dans ce circuit résonne et développe des notes mélodiques, créant une petite musique naturelle.

Le Panometer

Avez-vous déjà visité un gazomètre (réservoir de gaz ou d’essence) ? L’occasion est venue. Rassurez-vous, aucun risque possible, il ne reste que la structure de ce bâtiment qui abrite aujourd’hui différentes expositions à 360° dont les tableaux panoramiques, imaginés par l’artiste Yadegar Asisi, retracent l’histoire de Dresde. Un voyage dans le temps unique, original et ludique qui mérite la visite pour vivre une expérience immersive à part entière. 

Letter O

Dresde, une cuisine entre tradition et modernité

Si de plus en plus de restaurants de Dresde succombent à la mode vegan, la cuisine traditionnelle saxonne a encore de beaux jours devant elle. Parmi les incontournables : le Saurebraten (bœuf mariné servi avec de la choucroute), les Klöße et les Knödell (sortes de quenelles faites à base de pomme de terre ou de pain, fourrées ou non). Si vous souhaitez manger sur le pouce, ne passez pas à côté des currywurst, incontournables dans toute l’Allemagne ! Côté dessert, l’Eierschecke est une pâtisserie à base de pommes, fromage blanc et pavot qui ressemble un peu à un flan. A Noël, place au Christstollen, un gâteau aux amandes et aux raisins. Guten Appetit !

Dresde

Le Lila Soße

Installé dans le passage Kunsthof, ce petit restaurant convivial et bohème revisite les recettes traditionnelles saxonnnes en leur apportant une petite touche de modernité. Le plus ? Les plats sont servis dans des bocaux. Clientèle locale et ambiance décontractée. 

Dresde

Le Pulverturm

Trouvez le canon situé à côté de la Frauenkirche et vous aurez déniché l’entrée de ce restaurant atypique. Au menu, cuisine traditionnelle, servies sous les voutes d’une cave historique ou en terrasse. Puisqu’il s’agit ici de revivre la grande période royale et baroque de la ville, le personnel fait le service en costume d’époque !

Dresde

Genus-Atelier

Logé dans la cave d’une élégante maison du XIXe s., ce restaurant gastronomique mérite le détour pour sa cuisine moderne, créative et de saison revisitant la tradition culinaire saxonne. Produits de qualité, finesse d’exécution, saveurs marquées. 1 étoile au Michelin. Réservation conseillée.

Dresde

Alte Meister

Pour cadre, le magnifique palais Zwinger. Dans l’assiette, des mets internationaux aux saveurs parfaitement exécutées. A l’intérieur, sous d’agréable voute ou à l’extérieur sur la grande terrasse ombragée, cette adresse vous offrira une jolie pause gastronomique. 

Dresde

Le Daniel

Situé dans l’Est de la ville, ce restaurant au design minimaliste propose des déjeuners simples et des dîners raffinés. Respect du produit et des goûts, respect des saisons, la carte évolue en fonction des arrivages quotidien des producteurs locaux. La devise de Daniel (le chef) : « bien manger c’est la santé ! »