Relais du Silence, Inter-Hotel, Qualys-Hotel, P'tit Dej Hotel et Hôtel-Chalet de Tradition deviennent The Originals, Human Hotels & Resorts !

Saint-Étienne

BIENVENUE

Dès Meilleur tarif garanti

Letter O

Saint-Étienne, verte et design

A l’évocation du nom de Saint-Étienne on vous répondra à coup sûr : charbon, vélo ou encore Famas en prenant une mine sombre, souvenir du plongeon économique de la ville dans les années 70. Mais ça c’était avant…

Aujourd’hui, la cité forézienne est en pleine renaissance. L’obtention du label Ville d’Art et d’Histoire en 2000 lui a permis de relever la tête. De considérer son passé industriel comme un atout. Depuis, Saint-Étienne s’anime (et pas que les soirs de match). L’incontournable place Jean-Jaurès bordée de beaux édifices tels la cathédrale, l’Hôtel de ville et la Préfecture, les rues piétonnes et commerçantes traversées par le tramway, la pittoresque place du Peuple, ainsi que les nombreux musées que compte la ville sont autant d’attraits à découvrir.

Mieux, « Sainté » s’est trouvé une nouvelle passion : le design. Et elle ne chôme pas, déjà classée par l’Unesco « ville créative design », la première en France, la seconde en Europe après Berlin ! Saint-Étienne est aussi une des villes françaises les plus vertes (et on ne parle pas du maillot de foot) avec plus de 700 hectares de parcs et de jardins publics.

Un peu d'air ? Une balade s'impose donc, le long de larges avenues comme le cours Fauriel encadré par de longues contre-allées arborées ou l'avenue de la libération, ou à l'assaut de grands escaliers sur lesquels buttent certaines rues… il y en a pour tous les physiques ! Saint-Étienne compte sept collines et cela se sent dans les jambes, que l'on soit à pieds d'ailleurs ou en Véliverts, les vélos municipaux en libre-service ! Mais des hauteurs de la ville, comme celle du Pilat, on a une vue intéressante vue sur la ville… et donc l'occasion d'une pause reposante !

Patrimoine, Découvertes, Verdure
location logo1
location logo2

NOS HÔTELS À SAINT-ÉTIENNE ET AUX ALENTOURS

Loading...

The Originals City,
Hôtel Le Cheval Noir, Saint-Étienne
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 62 €

Réserver

The Originals City,
Hôtel La Siesta, Annonay Est
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 56 €

Réserver

The Originals Boutique,
Actuel Hôtel, Saint-Etienne Aéroport
(Qualys-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 56 €

Réserver

The Originals City,
Hôtel L'Acropole, Saint-Etienne Sud
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 50 €

Réserver

Domaine de la Charpinière,
The Originals Collection
(Relais du Silence)

Visitez l’hôtel

Dès 90 €

Réserver

The Originals Boutique,
Hôtel Marytel, Montbrison
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 56 €

Réserver
Itinéraire

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : INSPIREZ-VOUS

A voir, à faire, à entendre

Comment se rendre à Saint-Étienne ?

Nos hôteliers vous le diront, une des forces de Saint-Étienne est sa facilité d’accès (le revers de la médaille étant ses embouteillages routiers…). Si vous optez pour la route, l’A47 et l’A72 mettront la cité forézienne à 50 min de Lyon, 1h30 de Clermont-Ferrand et Valence, 1h45 de Grenoble, 3h30 de Marseille, 5h de Bordeaux et Paris et 6h de Nantes. Au départ de la capitale, le train semble être une bonne option, le TGV reliant Paris à Saint-Étienne en seulement 2h45. Vous arriverez alors en gare de Châteaucreux, située au cœur du nouveau quartier d’affaires (10 min du centre-ville). En avion, vous atterrirez à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry avant de rejoindre Saint-Étienne par la route ou le train.

location transport logo
Letter O

Quel est le meilleur moment pour aller à Saint-Étienne ?

Le climat de Saint-Étienne est de type semi-continental sous influence montagnarde. Les hivers y sont secs et froids, avec des températures régulièrement négatives et des chutes de neige parfois abondantes. Rappelons que l’hypercentre de la ville est situé à 530 m d’altitude et que ses quartiers sud approchent les 700 m d’altitude. Si les printemps renouent avec des températures plus agréables, ils sont souvent pluvieux. La météo de mi-juin à mi-octobre se résume, elle, à une succession de belles journées chaudes et ensoleillées (autour des 20° C), idéales pour visiter la ville mais aussi les merveilles de la nature qui se dévoilent à ses portes.

Que faire à Saint-Étienne? 

Que vous souhaitiez visiter la ville ou la nature environnante, nos hôteliers n’auront qu’un conseil : avoir une paire de chaussures confortables. Bâtie sur 7 collines, Saint-Étienne n’est en effet qu’une succession de montées et de descentes. Vous pourrez aussi bien profiter d’une paisible balade le long de large avenues ou partir à l’assaut des grands escaliers sur lesquels buttent certaines rues, les gravir paisiblement ou 4 à 4 pour atteindre le sommet et admirer la vue sur la cité stéphanoise.

SAINT-ÉTIENNE PAS À PAS

Saint-Étienne est une ville éclectique qui se dévoile au fil de balades urbaines. Beautés architecturales et industrielles des XIXe et début du XXe s., telles la Bourse du Travail, l’Hôtel de Ville, la Préfecture, les maisons de passementiers et d’armuriers… Le Saint-Étienne ancien se concentre lui dans le quartier Saint-Jacques autour de la place du Peuple avec ses maisons à colombages du XIIIe et sa Droguerie de la Tour. Paisible en journée, c’est un des quartiers les plus animés à la nuit tombée.

MUSÉE DE LA MINE

Dominé par la silhouette de son chevalement et de ses deux crassiers, le musée de la Mine de Saint-Étienne retrace 6 siècles d’aventures qui ont marqué l’histoire de la cité forézienne. Un parcours spectaculaire à travers la visite de la salle des Pendus, la lampisterie, les galeries souterraines, la salle de la machine d’extraction ou encore la salle d’énergie. Une plongée instructive et émouvante au cœur du travail et de la vie quotidienne des mineurs.

DU SAVOIR-FAIRE INDUSTRIEL...

Ville de la fabrication de rubans, de vélos et d’armes, Saint-Étienne conserve les traces de ce glorieux passé industriel au sein du Musée de l’Art et de l’Industrie où l’on admire des collections exceptionnelles. Plus qu’un lieu de mémoire, l’endroit se veut surtout une passerelle entre le passé, le présent et le futur de la cité stéphanoise. Le Musée mérite aussi la visite pour ses magnifiques jardins, espace naturel classé, qui s’évasent en amphithéâtre en grimpant le long de la colline.

… À L'ART CONTEMPORAIN

Ceux qui rêvent d’un voyage au cœur de la création artistique contemporaine se rendront au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole. Avec plus de 19 000 œuvres exposées, la visite promet d’être riche (et longue) ! Mais l’art contemporain a également envahit la ville avec des œuvres monumentales disséminées dans tous les quartiers : arbre multi-couleur, sièges tabourets plantés dans le sol comme des clous, chevaux bleus en lévitation, colosses d’acier, cube gigogne…

LE DESIGN À L'HONNEUR

Classée « ville créative design » par l’Unesco, Saint-Étienne a fait de l’esthétique industrielle son nouvel ambassadeur. Cela a commencé dans les années 60 avec l’ensemble urbain crée par Le Corbusier à Firminy. Le XXIe s., lui, a pris ses quartiers autour de la gare de Chateaucreux avec notamment l’Îlot Grüner. Enfin, la cité du design, inaugurée en 2009, a investi l’ancienne Manufacture d’Armes de la cité stéphanoise : expositions, conférences, création, enseignement y sont à découvrir.

GORGES DE LA LOIRE

Autour de Saint-Étienne, une nature paisible et préservée attend les promeneurs avec notamment le majestueux massif du Pilat et les gorges de la Loire qui offrent une succession merveilleuse de paysages sauvages et verdoyants ponctués de châteaux (de La Roche, d’Essalois, de Saint-Victor-sur-Loire…). Les nombreux belvédères qui surplombent les eaux paisibles du plus long fleuve de France, permettent d’apprécier pleinement la beauté des lieux et de se ressourcer.

Letter O

Saint-Étienne, une mine de gourmandise

Si elle partage quelques spécialités culinaires avec sa rivale éternelle, Lyon, Saint-Étienne possède aussi des mets bien à elle. Nos hôteliers vous évoqueront le sarasson (fromage blanc agrémenté de ciboulette, ail, vinaigre…), les râpés (galettes de pommes de terre), les matefaims (crêpes épaisses à la farine de seigle), les grillatons (pâté), la fourme de Montbrison (fromage) ou encore les bugnes que les stéphanois dévorent durant le carnaval au mois de février. En version moelleuse (pâte épaisse) ou craquante (pâte fine), à vous de choisir comment vous voudrez déguster ces beignets.

Saint-Étienne

Le Régency

La cuisine actuelle de ce restaurant stéphanois se décline en deux menus au gré des approvisionnements. En parfait connaisseur de sa clientèle, le chef surprend toujours ses clients par ses suggestions sans les décevoir. Cuisine raffinée, pleine de saveurs.

Saint-Étienne

A la Table des Lys

Ce restaurant gastronomique à deux pas du Jardin des Plantes est idéal pour un dîner en ville. Petits salons feutrés, cuisine de saison éprise de fraîcheur, de légèreté et de finesse. Le chef propose une subtile réinterprétation des grands classiques sur une partition moderne.

Saint-Étienne

Insens

Le nom de ce restaurant bistronomique évoque à la fois les 5 sens et le goût de l’insensé. Ici, le chef signe une cuisine pétillante, savoureuse, coloré, ludique au service d’une carte pleine de saveurs subtiles et toujours renouvelées. 1 Bib Gourmand au Michelin.

Saint-Étienne

Maryse et Eugénie

C’est une histoire de famille débutée dans les années 50. Aujourd’hui, l’arrière-petit-fils a repris les fourneaux de ce restaurant stéphanois et ce qu’il aime c’est éplucher, découper, mijoter. Une cuisine de saison et traditionnelle qui puise son inspiration dans le marché du jour.

Saint-Étienne

Les Plats Canailles

Aux portes du massif du Pilat, à Rochetaillée, sur les hauteurs de Saint-Étienne, ce restaurant séduit par son cadre et sa cuisine. Vue panoramique, silence, voyage culinaire entre modernité et classicisme, on se régale à chaque instant. Art du dressage, produits frais, saveurs, il n’y a qu’à se laisser séduire.