Relais du Silence, Inter-Hotel, Qualys-Hotel, P'tit Dej Hotel et Hôtel-Chalet de Tradition deviennent The Originals, Human Hotels & Resorts !
Limoges
BIENVENUE

Dès Meilleur tarif garanti

Letter O

Limoges, entre traditions et créations

« Il est beau votre service, c’est du Limoges ? » Qui ne s’est jamais entendu demander si ses assiettes, ses tasses ou ses bibelots en porcelaine ne venaient pas de la Haute-Vienne ? Capitale de la porcelaine depuis le XVIIIe, labellisée « Ville créative » par l’Unesco en 2017, Limoges est surtout une belle méconnue. Car il n’y a pas que la porcelaine, les émaux ou les vitraux (autrement dit les Arts du feu) à Limoges, la ville est aussi une cité agréable et animée. Forte présence étudiante, boutiques attractives, rives aménagées de la Vienne où il fait bon flâner… Ici on vibre avec les 3 lettres CSP, on fait revivre le passé lors de la Frairie des Petits Ventres®, on se la joue jazz depuis 70 ans (festival Hot Vienne) et on célèbre les 7 ponts traversant la Vienne lors d’un week-end de fête mélangeant animations nautiques et terrestres. Alors n’hésitez plus, que ce soit pour vous changer les idées, changer votre service ou découvrir un superbe patrimoine, direction Limoges ! Et si vous venez en train, vous arriverez dans l’une des plus belles gares de France !

Savoir-faire, Histoire, Promenades
location logo1
location logo2

NOS HÔTELS À LIMOGES ET AUX ALENTOURS

Loading...

The Originals Access,
Hôtel Limoges Nord
(P'tit Dej-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 36 €

Réserver

The Originals City,
Hôtel le Saint-Martial, Limoges
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 42 €

Réserver

The Originals City,
Hôtel Arion, Limoges Nord
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 43 €

Réserver

The Originals City,
Hôtel de France, Bessines-sur-Gartempe
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 70 €

Réserver

The Originals City,
Hôtel Apolonia, Limoges Sud
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 44 €

Réserver

Hôtel Saint-Roch,
The Originals Relais

Visitez l’hôtel

Dès 67 €

Réserver

The Originals City,
Hôtel Le Boeuf Rouge, Limoges
(Inter-Hotel)

Visitez l’hôtel

Dès 54 €

Réserver
Itinéraire

LIMOGES : INSPIREZ-VOUS

A voir, à faire, à entendre

Les transports à Limoges

Si Limoges dispose d’un aéroport (le Limoges-Bellegarde), le trafic y est peu important avec seulement 3 destinations nationales (Paris-Orly, Ajaccio, Lyon-Saint-Exupéry). Le réseau ferré est, lui, plus fourni. Deux gares accueillent les voyageurs dans la ville : la gare Limoges-Bénédictins et celle de Limoges-Montjovis. Comptez 2h30 depuis Bordeaux, 3h depuis Paris, 3h30 depuis Toulouse et environ 5h depuis Lyon. Si vous souhaitez rejoindre Limoges en voiture, rejoignez l’A20 puis l’une des 3 nationales qui traversent la ville. Pour vos visites, nos hôteliers vous conseilleront de vous déplacer à pied dans le centre historique ou d’utiliser le réseau de trolleybus, l’un des derniers en France.

location transport logo
Letter O

QUAND ALLER À LIMOGES ?

La position de Limoges au centre de la France, ni trop au centre montagneux, ni trop près du littoral atlantique, lui permet de bénéficier d’un climat tempéré océanique avec des hivers doux et des étés relativement chauds et secs. L’hiver, la neige et les gelées ne sont rares, au printemps les journées sont belles, quoique fraiches en matinée et en soirée. L’automne est généralement clément et la lumière de l’été indien fait flamboyer les ors de la nature. A chaque saison, Limoges dévoile ses charmes et nos hôteliers sauront vous conseiller pour vous faire découvrir ses multiples visages et les nombreux attraits de la Haute-Vienne.

QUE FAIRE À LIMOGES ?

Labellisée ville d’art et d’histoire, Limoges possède 17 monuments classés. Nos hôteliers vous révèleront que la ville à 2 visages : celui de la Cité épiscopale, groupée autour de la cathédrale et celui du Château, animé et commerçant, construit sur le versant voisin autour de l’abbaye Saint-Martial. Passez aux Halles et son marché typique, flânez dans le quartier des bouchers, découvrez un four à porcelaine, promenez-vous dans les jardins de l’Evêché ou quelques étages plus bas…sous terre.

LES JARDINS DE L'EVÊCHÉ

Ce « jardin » de 5 ha en plein cœur du quartier de la Cité, déploie ses 6 terrasses au-dessus de la Vienne. Vous pourrez y découvrir un jardin à la française, un jardin botanique, avec ses plantes médicinales et aromatiques, et un espace écologique présentant les environnements naturels du Limousin. Vous profiterez également de votre balade pour admirer la cathédrale Saint-Etienne (6 s. de construction !) et ses incroyables vitraux et/ou faire un tour au très intéressant Musée des Beaux-Arts.

LA RUE DE LA BOUCHERIE

Singulière et étroite, cette rue bordée de maisons à pans de bois regroupait la corporation des bouchers. On a y compté jusqu’à 50 échoppes ! Un mode à part, riche et puissant qui se fit même édifier une chapelle privée dédiée à son saint patron : Saint-Aurélien. La corporation a depuis quitté les lieux mais vous pourrez encore observer d’anciennes enseignes sur certaines maisons. Chaque année en octobre, le quartier retrouve sa ferveur pendant la gourmande Frairie des Petits Ventres®.

CAPITALE DES ARTS ET DU FEU

Mondialement réputée pour la qualité de sa porcelaine, Limoges se distingue aussi par son savoir-faire d’excellence sur les autres arts-du-feu (vitraux, céramique, émail). Lors de vos balades en ville, observez les façades des maisons cossues et les fontaines. Suivez le Parcours de la porcelaine, itinéraire jalonné d’œuvres réparties à travers la ville, visitez le Four des Casseaux, l’un des derniers fours intacts, l’usine Royal Limoges, les manufactures Bernardaud et Havilland…

LA GARE DES BÉNÉDICTINS

Symbole de la prospérité et du développement de Limoges, la gare des Bénédictins est considérée comme l’une des plus belles gares de France. Construite dans les années 20, elle déploie son dôme vert-de-gris et son campanile horloge haut de 67 m au-dessus des voies ferrées. Dans le grand hall, les décorations en stuc et les verrières rappellent l’Art nouveau. Les motifs végétaux évoquent le Limousin. Sur la façade principale, 2 sculptures allégoriques évoquent la figure de l’émail et de la porcelaine.

LES BORDS DE LA VIENNE

Avis aux amateurs de promenades bucoliques, les bords de la Vienne s’offrent à vos pas. Mais ne vous y trompez pas, avant d’être un lieu de promenade convoité, les bords de la Vienne ont été le théâtre d’une intense vie industrielle et populaire, quartier des « Ponticauds ». Celui des ouvriers et des lavandières. Animés par un esprit frondeur, les Ponticauds ont largement contribué aux insurrections de 1848, aux grèves de 1905 et aux idées qui valurent à Limoges le surnom de Ville rouge

LE LIMOGES SECRET

Sous les collines de Limoges existe un monde secret et pas encore totalement exploré. Aqueducs antiques, égouts, réseaux de caves parfois sur plusieurs niveaux… On estime entre 40 et 80 km la superficie des galeries qui courent sous la ville. La plupart servaient d’espace de stockage de marchandises (aliments, vins, grains). Durant la seconde guerre mondiale, les nazis s’en seraient servis pour cacher leurs activités, tandis que la population s’y serait réfugiée lors des bombardements.

Letter O

Limoges, l’éloge du goût

En pain, bonbons, liqueur, gâteau (le Burgou), on trouve ici la châtaigne sous toutes les formes. Le cèpe, lui, simplement poêlé est accompagné d’une viande… limousine, bien sûr. De bœuf, d’agneau ou de porc (le fameux cul noir), elle figure sur toutes les bonnes tables de la région. Mais à Limoges, nos hôteliers vous diront que ce qu’on préfère se sont les fraises de veau, amourettes, petits ventres et autres galetous. Craquez pour le Figou (fromage chèvre-figues), la flognarde (clafoutis), croquez dans une pomme AOC et succombez au « beignet des halles », la madeleine de Proust des limougeauds.

Limoges

Le Cheverny

Respect des saisons, souci minutieux de la fraîcheur, précision des temps de cuisson, ce restaurant (installé dans une ancienne usine de fabrication de chaussures) est un véritable havre de gourmandise, centré sur l’authenticité et la mise en valeur des saveurs régionales. 2 fourchettes au guide Michelin.

Limoges

Le Vanteaux

Le chef de ce restaurant limougeaud (distingué par un Bib Gourmand) se définit comme « un agitateur de gourmandises » se rêvant chaque jour « en marchand de bonheur ». Sa cuisine est joyeuse, ouverte sur le mode, mêlant des saveurs traditionnelles et inventives qui réveillent le goût et créent la surprise.

Limoges

L’Amphitryon

Une maison à pans de bois au pied de la chapelle Saint-Aurélien. Décor historique pour cuisine inspirée par les saisons et les modes actuelles, tournée vers le produit et mijotée au gré des inspirations du chef. Un régal pour les papilles et les pupilles.

Limoges

Les Petits Ventres

Au n°20 de la fameuse rue de la Boucherie, ce restaurant fait la part belle à la cuisine traditionnelle de Limoges. La carte, modernisée, met également en valeur des plats plus contemporains (tartare, burgers…) mais toujours dans le respect de la tradition culinaire française : de bons produits et du goût.

Limoges

La Table du Couvent

L’ancien réfectoire du couvent des Carmélites a retrouvé sa vocation première et l’âtre ronfle à plein régime pour faire griller les viandes et mijoter les cocottes. Le chef, lui, officie dans l’ancienne sacristie avec un credo : laisser du temps au temps (respect des cuissons, mijotage…).

Limoges

Philippe Redon

Ici le chef aime la cuisine « en mouvement perpétuel ». Ses recettes oscillent entre bistronomie, air du temps et esprit gastronomique à l’ancienne. Les produits sont choisis pour leurs qualités et non pour leur appellation. Ainsi un lapin ne rougit pas devant un ris de veau, une sardine devant un turbot.